Notre histoire

Comme lors des éditions précédentes, le Camp musical de Vaudignies espère accueillir près de 200 stagiaires particulièrement motivés. Chaque année, nous rassemblons autour de la musique des participants venus des quatre coins de la Belgique mais parfois également d’autres pays!

Né autour d’un orchestre, notre camp est désormais une véritable académie d’été. En plus des activités du Grand Orchestre d’Harmonie, organisées en fin d’après-midi et en soirée, le camp musical propose de participer à une chorale, des cours de théâtre, un orchestre de débutants, des cours individuels, des journées complètes… Même les tout-petits et les débutants peuvent goûter pour la première fois aux joies de la musique via les cours d’initiations musicales!

1985

La création

L'idée germe dans la tête de quelques musiciens de l'Harmonie de Sirault (petit village de l'entité de Saint-Ghilsain). Et si on continuait de jouer de la musique pendant les vacances ? Les discussions n'ont pas été longues avant de décider d'organiser un orchestre de vacances qui, en quelques jours, mettrait au point un programme en vue d'un concert de clôture.

2008

De Sirault à Vaudignies

Après 24 éditions à Sirault, c'est la Fanfare de Vaudignies qui reprend l'aventure et devient le moteur du camp.

2019

Le 35ème camp!

C'est encore le sympathique village de Vaudignies qui nous accueillera pour l'édition 2019!

Le petit mot de notre directeur…

directeur du Camp musical de VaudigniesLe cœur de notre camp est depuis toujours le Grand Orchestre d’Harmonie. Les premières « à-côtés » se voulaient une aide pour ceux qui y participaient. Vu le succès et la motivation débordante, nos activités se sont diversifiées au point que notre camp est devenu une véritable académie d’été qui, durant une dizaine de jours, permet à des élèves de suivre divers cours de musique avec des professeurs diplômés d’un Conservatoire Royal.

Mais malgré cette diversification, nous souhaitons toujours que le moteur reste « faire de la musique ensemble ». C’est pourquoi nous demandons que les stagiaires s’inscrivent dans la mesure du possible aux différents orchestres pour que notre camp puisse réellement « prendre vie ».